ENTRETIEN DES LOCS

La petite histoire :

La coiffure a été le premier noyau de création. Tellement je craignais les cheveux j’ai appris à me tresser seule (j’avais 10 ans). Je cachais le peigne pour qu’on ne me coiffe pas. En le faisant moi-même je pouvais mesurer l’intensité de la douleur et la doser .

Toutes les semaines j’avais une nouvelle coiffure, je passais des heures devant le miroir, ça ne me dérangeait pas. J’avais une « patience » sans limite. Je ressentais l’envie de changer de tête très souvent. Parfois la créativité arrive parce qu’il faut trouver des solutions et qu’on a pas d’autres choix que de faire avec ce que l’on a donc plusieurs astuces se mettaient en place c’est-à-dire si je voulais un bel afro volumineux bien bouclés tout d’abord je faisais des nattes plaqués et je les enlevais le lendemain et puis si je voulais raccourcir mes cheveux je faisais des tresses en bantu knots que j’enlevais ce qui me donnait un mini afro bouclés etc… c’est en faisant des tests en pratiquant sans cesse que j’ai pu trouver des techniques de coiffures (il y en a tellement, j’en ferai un article).

Je n’avais pas conscience de la maltraitance que j’infligeais à mes cheveux. Je pensais que pour pouvoir les dompter il fallait mettre beaucoup de produits. Ma mère m’avait défrisé les cheveux pour pouvoir les manier plus facilement. Certes mes cheveux étaient difficiles à coiffer ; ils étaient frisées très épais et j’avais une certaine longueur mais j’aimais vraiment mes cheveux sans défrisage, j’étais fière! Et je me suis rendu compte de la multitude de choses que je pouvais faire. À travers la coiffure j’exprimais ma créativité.

Pour la réalisation du clip de ma musique j’avais envie de nouveauté, j’ai commencé avec des fausses locs et il y a 3 ans j’ai sauté le pas, j’ai décidé de faire de vrai locs et laisser la nature faire les choses. Aujourd’hui il y a d’autres priorités et je ne passerai plus des heures à me coiffer. J’ai fait mes départs de locs au crochet avec une excellente coiffeuse  Christel et il existe plusieurs autres méthodes pour les départs.

Et puis il arrive un jour où ma coiffeuse m’annonce qu’elle déménage en Martinique et donc sans elle avec une repousse de plus de 5 cm. Lorsque tu trouves  » la » coiffeuse tu as difficilement envie de les mettre entre les mains de quelqu’un d’autres donc j’ai appris à faire mes racines au crochet moi-même et à les entretenir.

ENTRETIEN

-Lavage 1 à 2 fois par semaine avec un shampoing classique à l’huile d’olive

-les sécher avec une serviette qui ne laisse pas de bouloche sinon il rentre dans la locs.

– Hydrater, nourrir ses cheveux avec des huiles essentiels et des huiles végétales + eau (dans un mini vaporisateur) un article est disponible pour les produits que j’utilise.

-Entretien des racines au crochet tous les 3 mois (c’est un choix suivant les coiffures que je fais, cela nécessite pas de faire les racines tous les mois car ça un rendu different)

-Décapage pour enlever les résidus (eau+ bicarbonate + vinaigre de cidre) ou parfois je mélange le bicarbonate à mon shampooing 1 fois par mois.

-Protéger ses cheveux le soir avec un bonnet

-Je les manipule moins, ça pousse librement et naturellement (il n’y a plus de peigne mais quel repos pour ma tête).

Je ne savais pas si je faisais bien les choses, mais je le faisais et un jour ma coiffeuse m’apprend qu’elle était de retour à Paris, elle était fière de voir ce que j’avais pu en faire en son absence.

Mon instagram : https://www.instagram.com/noa_bymils/

Mes boucles après les bantu knots

Une autre coiffure avec des locs

Les racines de mes locs ont été repris au crochet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.